Du 11 au 25 mai 2019 : exposition photos de Dominique Gros “Trois Cotentinais dans les maquis du Jura”

J’ATTENDS L’AUBE AUX YEUX GRIS – TOME I : MARGAINE

Dominique Gros

Margaine

1943, à Valognes, dans le Cotentin, Pascal et Louis participent depuis deux ans déjà à la Résistance et n’aspirent qu’à rejoindre Londres. Leur convocation pour le STO les pousse à forcer le destin et qu’importe si la seule filière qui s’offre à ces Normands passe par la Suisse.

Les voilà à Morez dans le Jura. S’ils veulent se battre contre les Boches, il est Inutile d’aller plus loin, un maquis se forme à Prémanon… Ils sont parmi les sept premiers qui constituent le camp Margaine. « Le grand jeu » peut commencer. Presque sans armes, sans expérience, il s’agit d’abord de s’aguerrir et de passer l’hiver avant d’entamer une lutte à mort contre l’occupant nazi et ses supplétifs hexagonaux…

Dominique Gros, Franc-Comtois installé en Normandie, biographe de Prévert ou de Pergaud, écrivain chevronné, a d’abord été profondément ému en découvrant l’histoire de ces combattants de vingt ans. Ont suivi plusieurs années de recherche dans les archives et de recueil des témoignages des survivants pour reconstituer le parcours de Pascal et de Louis mais aussi celui de Lulu, le chef du camp Margaine, celui de l’énigmatique Marisette, de « maman Crolet » ou encore celui des miliciens de Saint-Claude… La patte du romancier a permis de redonner vie à ces saisissantes figures du passé.

Le résultat est une tragédie haletante, toute empreinte du charme et de l’optimisme de la jeunesse. Le roman vrai des maquis du Jura durant la Seconde Guerre mondiale.

J’ATTENDS L’AUBE AUX YEUX GRIS – TOME II : LA NUIT D’ALIEZE

22,00€

La nuit d'Alieze

Octobre 1943. Après l’échec de l’opération contre le camp Margaine (voir Tome 1er) Klaus Barbie est loin d’avoir renoncé. Trois nouveaux chefs de la SS ont été nommés pour anéantir la Résistance du Jura.
Sains et saufs, Pascal et Louis ont rallié le groupe Jacques à Chilly-le-Vignoble. Ils sont  bientôt rejoints par Roger, un de leurs amis, venu lui aussi de Normandie. Leur mission est de ravitailler les partisans du département en vivres mais aussi en armes parachutées sur les terrains clandestins dont ils assurent la protection. C’est ainsi qu’ils participent notamment au départ du couple Aubrac pour Londres.
Le débarquement se prépare et les Allemands sont sur les dents.  Après leurs offensives contre les maquis de l’Ain et des Glières, ils s’apprêtent à investir le Jura. Mille deux cents Cosaques sont dirigés sur Lons-le-Saunier. Un piège redoutable, ourdi par les SS et leurs suppôts français de la Section  antiterroriste (SAC), semble sur le point de se refermer sur les résistants…

Dominique Gros, Franc-Comtois installé en Normandie, biographe de Prévert ou de Pergaud, écrivain chevronné, a été profondément ému en découvrant l’histoire de ces combattants de vingt ans. Avec les deux tomes de J’attends l’aube aux yeux gris, il nous livre le roman vrai des maquis du Jura durant la Seconde Guerre mondiale.

LA PRESSE EN PARLE !

  • Dominique Gros, lauréat du Prix littéraire du Cotentin
    “ Sur huit auteurs présélectionnés en juin par un jury de douze membres, présidé par Jean Levallois, c’est Dominique Gros qui a été retenu, mercredi 4 octobre, à bulletins secrets, lors d’une réunion à l’hôtel de l’Agriculture à Valognes. Dominique Gros, lauréat du Prix littéraire du Cotentin 2017 évoque dans son œuvre le destin tragique de trois jeunes Résistants du Cotentin, Pascal Lemeland, Louis Bertaux et Roger Glinel, partis combattre dans le Jura », explique le président du jury.Le premier tome de J’attends l’aube aux yeux gris (Éditions du Toutan) est une fresque romanesque sur la Résistance jurassienne. Au fil de ce récit, l’auteur a réuni sa passion pour ses deux régions, son Jura natal et le Cotentin où il a vécu plus de 25 ans.”
    Ouest-France – 6 octobre 2017 Lire l’article en ligne…
  • Enquête sur ces trois résistants du Cotentin, oubliés de l’histoire
    “Ils s’appelaient Pascal Lemeland, Louis Bertaux et Roger Glinel, tous originaires du Cotentin. Leurs noms ont été complétement oubliés jusqu’au jour où Dominique Gros découvre leur histoire et décide de la raconter dans un livre,“J’attends l’aube aux yeux gris”, qui a été publié le 4 juin aux éditions du Poutan.”
    France 3 Normandie 6 juin 2016 – Article de Pauline Latrouitte

Lire la chronique en ligne…

“J’attends l’Aube aux Yeux Gris”.

  • Dominique Gros raconte trois jeunes du Cotentin avec les maquisards
    “Une « tragédie haletante, toute empreinte du charme et de l’optimisme de la jeunesse ». Le second tome, à paraître en novembre, reviendra sur la participation des trois Normands aux parachutages, au départ du couple Aubrac par avion pour Londres et leur fin dramatique.”
    Ouest France – 31/05/2016

Lire la chronique en ligne…

 DOSSIER DE PRESSE