Christian Bobin « La vie passante » (sélection Prix littéraire de la ville de Valognes 2018-2019)

Christian Bobin

 

La vie passante – Éditions Fata Morgana, 2014 – 48 p.

Christian Bobin est né en 1951 au Creusot. Il est l’auteur d’ouvrages dont les titres s’éclairent les uns les autres comme les fragments d’un seul puzzle. Entre autres : Souveraineté du vide, Le Très-Bas, La part manquante, La plus que vive, La Présence pure, L’homme-joie et La grande vie. II a reçu le prix d’Académie 2016 pour l’ensemble de son œuvre.

Il n’y a pas d’autre légèreté Nella
que celle de ces gestes
qui délivrent de la vie quotidienne
sans façons sans se poser de questions
comme on peut défaire des nœuds de lacet
doucement lentement
surtout sans impatience
car on ferait aussitôt d’autres nœuds

«Je n’ai jamais écrit qu’ainsi : porté par plus léger que moi, dans les bras de la vie passante, de l’étincelante rumeur de vivre». Avec cette longue lettre-poème, Bobin s’approche plus près encore de cette limite qu’il s’est fixée : «Aucun livre ne devrait être plus pesant qu’une lumière».

http://www.fatamorgana.fr/livres/la-vie-passante