ENFIN LES BEAUX JOURS ! #ÉDITION 2020

Carte blanche à Agnès Desarthe

http://agnesdesarthe.com

Normalienne et agrégée d’anglais, Agnès Desarthe est l’auteur d’une trentaine de livres pour la jeunesse, de neuf romans, d’un essai sur Virginia Woolf en collaboration avec Geneviève Brisac, et d’un récit consacré au double portrait de son grand-père et du pédagogue Janusz Korczak. Elle est aussi la traductrice de Loïs Lowry, Anne Fine, Cynthia Ozick, Jay McInerney et Virginia Woolf.

Elle a remporté le Prix du Livre Inter en 1996 pour son roman Un secret sans importance, les prix Marcel Pagnol et Virgin/version Fémina pour Le remplaçant (paru en 2009), le Prix Renaudot des Lycéens pour Dans la nuit brune(L’Olivier 2010).

Elle est également lauréate des prix de traduction Maurice-Edgar Coindreau et Laure Bataillon, reçus en 2007 pour sa traduction du roman de Cynthia Ozick intitulé Les papiers de Puttermesser.

Elle vit à Paris avec son mari et ses quatre enfants.

On peut lire aussi le  texte prononcé lors de la remise du prix de traduction Maurice-Edgar Coindreau, le 4 décembre 2007, à la Société des gens de Lettres, par Marc Amfreville, Lauréat de ce même prix pour l’année 2006

Livres (adultes)

Romans parus aux Éditions de l’Olivier


La chance de leur vie, août 2018

Hector, Sylvie et leur fils Lester s’envolent vers les États-Unis. Là-bas, une nouvelle vie les attend. Hector a été nommé professeur dans une université de Caroline du nord. Très vite, son charisme fait des ravages parmi les femmes qui l’entourent. Fragile, rêveuse, Sylvie n’en observe pas moins avec lucidité les effets produits par le donjuanisme de son mari, tandis que Lester devient le guide d’un groupe d’adolescents qui, comme lui, cherchent à donner une direction à leurs élans. Pendant ce temps, des attentats meurtriers ont lieu à Paris, et l’Amérique, sans le savoir, s’apprête à élire Donald Trump. Chez Agnès Desarthe, chaque personnage semble suivre un double cheminement. Car si les corps obéissent à des pulsions irrésistibles, il en va tout autrement des âmes tourmentées par le désir, la honte et les exigences d’une loyauté sans faille. Mais ce qui frappe le plus dans cet admirable roman où la France est vue à distance, comme à travers un télescope, c’est combien chacun demeure étranger à son propre destin, jusqu’à ce que la vie se charge de lui en révéler le sens.


Ce cœur changeant, août 2015

« Face à la vie, elle avait la même impression que lorsqu’elle regardait le paysage défiler par la fenêtre du train : si elle était dans le sens de la marche, le panorama semblait se jeter sur elle, et ses yeux affolés ne savaient à quel détail s’attacher ni quelle ligne suivre. Elle se sentait écrasée par l’image qui ne tenait pas en place, ne cessait de se transformer. Assise en sens inverse, elle retrouvait son calme et contemplait l’horizon jusqu’à sombrer dans le sommeil. Alors… alors, songeait-elle, peut-être pourrait-on dire que c’est la même chose lorsqu’on regarde soit en direction de l’avenir, soit vers le passé. Peut-être est-ce pour cela que j’ai tant besoin de mes souvenirs. »

Née à l’aube du XXe siècle, Rose débarque à Paris à 20 ans et se trouve projetée dans un univers totalement inconnu. L’affaire Dreyfus, puis la guerre de 14 éclatent. Les années folles se succèdent. Les bas-fonds, la vie de bohême, la solitude… Rose risque à tout moment de tomber.

Usant de toutes les ressources du romanesque, Agnès Desarthe mêle le murmure de l’intime et le souffle de l’Histoire dans ce grand livre baroque qui signe son retour à la fiction.


Ce qui est arrivé aux Kempinski, mai 2014


Une partie de chasse, août 2012


Dans la nuit brune, août 2010


Le remplaçant, avril 2009


Mangez-moi, août 2006


Le principe de Frédelle, mars 2003


Les bonnes intentions, septembre 2000


Cinq photos de ma femme, septembre 1998


Un secret sans importance, janvier 1996, Prix du livre Inter, 1996


Quelques minutes de bonheur absolu, 1993


Essai paru aux Éditions de l’Olivier


V.W. Le mélange des genres (2004 avec Geneviève Brisac)

Roman paru aux Éditions Stock


Comment j’ai appris à lire, mai 2013

« Apprendre à lire a été, pour moi, une des choses les plus faciles et les plus diffi ciles. Cela s’est passé très vite, en quelques semaines ; mais aussi très lentement, sur plusieurs décennies. 
Déchiffrer une suite de lettres, la traduire en sons fut un jeu, comprendre à quoi cela servait fut une traversée souvent âpre, et, jusqu’à l’écriture de ce livre, profondément énigmatique. »

Comment apprend-on à lire ? Comment notre désir de lecture peut-il être entravé ? Comment l’écriture peutelle rendre meilleur lecteur ? Cheminant à travers ses souvenirs, Agnès Desarthe mène une enquête passionnante, puisant au coeur d’un secret : celui de n’avoir pas aimé lire pendant longtemps.

Ecouter l’émission de France Inter l’Attrape -Livres du 28 mai 2013

Roman paru aux Éditions Odile Jacob


Le Roi René, avril 2016


Théâtre

La pièce Les chevaliers (durée 20 mn) a été donnée dans le cadre du spectacle intitulé La Baignoire et les Deux Chaises, mis en scène par Gilles Cohen au Théâtre du Rond-Point, en 2005, avec Marie Vialle, Pierre Aussedat, Philippe Hérisson.
Reprise en 2006 avec une nouvelle distribution (en partie)

Le Kit (durée 1h30) est une pièce en attente de metteur en scène, d’acteur et de théâtre

Textes

Critique d’un roman paru dans Libération au printemps 2011 (Cent ans de Herbjorg Wassmo)

Rencontre avec Agnès Desarthe Lecture Jeune n137 2011

Texte sur l’écriture théâtrale de David Lescot écrit pour le CDN d’Orléans en 2010

Article paru dans Marianne en 2010

Artcile paru dans A.D. en 2010

Divers textes parus en 2010 :
Le mot 
Mon premier roman

Préface du livre de Virginia Woolf ‘L’art du roman ‘ paru au point seuil collection signatures 2009

Semaine d’Agnès Desarthe parue dans Libération le 4/07/09

Texte prononcé lors de la remise du prix de traduction Maurice-Edgar Coindreau, le 4 décembre 2007, à la Société des gens de Lettres, par Marc Amfreville, Lauréat de ce même prix pour l’année 2006

Pourquoi aimer la lecture (colloque sur l’avenir du livre, organisé par Sophie Barluet pour le CNL, 22 février 2007)

La légende du Baron Hachem (conte)

Un conflit sans Histoire (article)

Sur Isaac Bachevis Singer (pour Le Monde des Débats.)

L’apport de Isaac Bachevis Singer (article)

Pour le journal d’Oléron (nouvelle)

Chansons

Aimez-vous les animaux?

Arcopal

La douche en plein air

La géante

Le laboratoire

Le pacte avec le diable

Le sac à main

L’écho

Mon petit doigt m’a dit

Reine de nuit

Traductions

A l’Ecole des Loisirs

Louis Sachar
Pas à pas, de Louis Sachar (2006) 

Chaïm Potok
Le Roi du ciel – Chaim Potok 
L’arbre du ciel – Chaim Potok

Loïs Lowry
Anastasia Krupnick – Lois Lowry 
C’est encore Anastasia – Lois Lowry 
Anastasia à votre service – Lois Lowry 
Anastasia avec conviction – Lois Lowry 
Une carrière de rêve pour Anastasia – Lois Lowry 
Le nom de code d’Anastasia – Lois Lowry 
Anastasia demande à ton psy – Lois Lowry 
Anastasia connaît la réponse – Lois Lowry 
Toute la vérité sur Sam – Lois Lowry 
Compte les étoiles – Lois Lowry 
La centième chose que j’aime chez toi, Caroline – Lois Lowry 
Le Passeur – Lois Lowry 
Messager – Lois Lowry 

Anne Fine
Le jeu des sept familles – Anne Fine 
Comment écrire comme un cochon – Anne Fine 
Billy le transi – Anne Fine

Maurice Sendak 
Brundibar – Maurice Sendak 
Pieds de cochons – Maurice Sendak

Peggy Rathmann 
L’Agent boucle et Gloria – Peggy Rathmann 
A quatre pattes, les bébés sont partis – Peggy Rathmann

Autres
Nous sommes tous sa famille – Patricia Maclachlan (épuisé) 
Le Pôle-Express – Ellen Weiss 
Le bonhomme Kamashibai – Allen Say

Aux éditions de l’Olivier

– Corps étrangers, Cynthia Ozick (2012)
– Des créatures obstinées, Aimée Bender (2007)
– La belle vie de Jay Mc Inerney (2007)
– Cynthia Ozick, Le livre de Puttermesser (2007)
– A l’ombre de moi-même, Aimee Bender
– Emma Richler, Sœur Folie 
– Elena Lappin, La marche nuptiale, Le nez 
– Alice Thomas Ellis, La trilogie du jardin d’hiver et Les oiseaux du ciel

Au Mercure de France

– Virginia Woolf, La maison de Carlyle